Fiche presse

 

       La Puissance de la prière confiée aux enfants du monde entier.

 

Par un outil simple mais puissant, les enfants du monde entier sont invités à s’unir pour prier le chapelet chaque mois pour la Paix et les Vocations en répondant aux appels répétés des Papes Jean Paul II et Benoit XVI, qui appellent les enfants à la prière.

Comment ?  Trois façons possibles de répondre : En s’inscrivant individuellement et en priant seul  , en groupe ou en famille, en inscrivant ou mettant en place un nouveau groupe d’enfants Adorateurs, ou des groupes de Chapelets priés par les enfants  pour l’unité et la paix et les vocations.

Nous mettons en place des outils d’aide à la formation de groupes de chapelets d’enfants et d’Enfants Adorateurs destinés aux paroisses, mouvements d’enfants et des pèlerinages d’enfants. 

Pour qui ? Le nombre de Mouvements participants augmentent régulièrement. Paroisses, des Communautés Religieuse (Saint Martin, Saint Jean, Abbayes, Béatitudes, Saint Charles Borromée, Communauté Franciscaine, Paroisses, Ecoles, Enfants Adorateurs, Groupes de prière). La liste est consultable sur le site.

Chacun participe à sa façon. Les familles ou enfants inscrits, prient chaque mois et chaque samedis. Les mouvements, écoles et paroisses rassemblent les enfants à un jour de leur choix, une fois par mois ou une fois par semaine, pour prier une dizaine, le chapelet et parfois le rosaire. Beaucoup de paroisses prient devant le Saint Sacrement.

Chaque paroisse, école, mouvement, famille en s’inscrivant, rejoignent les milliers d’enfants, qui viennent actuellement de 39 pays, et qui se sont déjà engagés à prier le chapelet, chez eux, seuls ou en groupe.

Cette prière est proposée à tous ceux qui sont prêts à y répondre dans le monde entier au travers des familles, mouvements, paroisses, communautés, écoles.

Une fois par an, la liste des prénoms des enfants engagés et les mouvements participants sera envoyée dans la mesure du possible au Saint Père et déposée à la Grotte de l’Annonciation, à Nazareth.

Un lien entre tous : le site internet et la newsletter mensuelle sont des liens permanents, entre tous. Sur le site, la liste des prénoms de tous les enfants engagés est consultable.

L’objectif est de susciter dans le cœur des enfants l’idée de prier pour la paix intérieur, pour l’unité et la paix dans les familles, dans chaque pays et les vocations sous toute leur forme. Aider les enfants à s’intéresser à la souffrance des autres, faire en sorte que les enfants qui vivent dans un climat de tension se sentent soutenus par d’autres.

Les enfants apprennent à devenir acteur de paix au quotidien en prenant conscience qu’ils peuvent avoir une responsabilité individuelle par un changement de comportement dans la résolution des conflits.

En plus de répondre aux appels incessants de nos Saint Pères, l’enfant a un rôle important à jouer dans l’avenir du monde. Par l’éducation, il peut apprendre à en devenir acteur et responsable. La Paix est un droit pour tous les enfants de la terre et un nécessaire absolu à leur avenir.

Enfin, un enfant qui apprend aujourd’hui à s’engager, prépare l’église de demain.

Pourquoi faire prier les enfants pour la Paix ?

·         Parce qu’à Fatima, la Sainte Vierge a dit« Priez le chapelet tous les jours pour la paix dans le monde et pour la fin de la guerre ! A la fin du chapelet, dites : "Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez toutes les âmes au ciel, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde".

·         Parce que Benoît XVI lors de la Messe du 1er janvier 2010 à lancé un appel:

«La paix commence avec un regard de respect, qui reconnaît dans le visage d'un autre homme une personne, indépendamment de la couleur de sa peau, sa nationalité, de langue ou de religion. La valeur du respect pour tous devrait être enseignée dès l'enfance.  Leurs visages sont une prophétie de la nature de l'humanité, nous sommes appelés à créer: Une famille de familles et les peuples" Le pape met les enfants, en particulier ceux touchés par un conflit ou contraints de quitter leurs maisons, au cœur de son appel à la paix. Malgré les différences, les hommes pleurent et rient de la même façon, ont les mêmes besoins, de communiquer spontanément, jouer ensemble."Les images douloureuses des enfants à la merci de la guerre et la violence, leurs visages défigurés par la douleur et le désespoir, sont un appel silencieux à la paix.

Pourquoi la prière du Rosaire ?

·         C’est le rosaire qui est proposée par les Saints Pères comme prière pour la paix.

·         Parce que le Chapelet est un lien "physique" entre le ciel et la terre, une main dans la main de la Sainte Vierge.

·         Parce que Jean Paul II a dit : " Aujourd'hui, je souhaite confier à l'efficacité de cette prière, la cause de la Paix dans le monde et dans les familles".

·         Parce que Padre Pio a dit: "Pensez à la façon dont le monde changerait si un million d'enfants priait le Rosaire".

·         Parce qu'à Pontmain, la Sainte Vierge a dit aux enfants : "Mais priez mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps, mon Fils se laisse toucher".

Pourquoi ce logo ?

  • Parce que Marie porte l'Enfant Jésus et lui demande d'intercéder en notre faveur.
  • Parce que Jésus porte dans sa main le rameau d'olivier, le signe de la Paix.
  • Parce qu'elle est appelée Notre Dame de France, Reine de la Paix.
  • Parce que l'histoire de Notre Dame de France est riche: son histoire a commencé au début du XXème siècle à Jérusalem, et elle a été couronnée "Reine de la Paix" en 2003 par les Patriarches et Evêques des différentes Eglises chrétiennes d'Irak, lors de la consécration solennelle de l'Irak à la Vierge Marie.
  •  Parce que cette statue parcourt le monde depuis 1996 et plus de 15 000 statues sont réparties dans le monde.
  • "Parce que la France, fille aînée de l'Eglise, a une mission particulière dans la recherche de la Paix."
  • Parce qu'elle a fait l'objet de l'approbation de nombreux Evêques du monde, et a été accueillie par des communautés et notamment par le Patriarche Orthodoxe.

Une prière pour les vocations est proposée aux enfants qui le souhaitent sous forme de parrainage. Les enfants proposent de porter dans leur prière quotidienne un prêtre, un religieux ou un séminariste qu’ils connaissent. Cet engagement les aide à une prière régulière.

L’équipe : Cette initiative est lancée par des chrétiens amoureux de l’Eglise et de la paix.

Accompagnée par:

·         Père Julien Durodier, conseiller spirituel de l’apostolat.

·         sous la bienveillance de Monseigneur Eric Aumônier, Evêque de Versailles pour la France.

·         Monseigneur Hubert Coppenrath pour la Polynésie.

·         Monseigneur Masson à Rome.

·         Monseigneur Basile Donatien Tshitanta, Evêque de l'Eglise Catholique Orthodoxe Byzantine.

·         Monseigneur Samuel Augustin Faluto, Evêque à Kinshasa au Congo.

·         Monseigneur Louis Tshipamba, République Démocratique du Congo.

·         Monseigneur Braulio Rafael León Villegas. Evêque au Mexique Diocèse de Ciudad Guzmán.

·         Monseigneur Daniel MIZONZO, Président de la Commission Episcopale pour la pastorale de l'Enfance et de la Jeunesse au Congo Brazzaville.

Elle est Membre de l'AOM, l'Association des Œuvres Mariales, avec Mgr Henri Brincard, (Evêque du Puy-en-Velay) comme évêque accompagnateur et Monseigneur Jacques Habert, (évêque de Séez) nouvel évêque accompagnateur depuis 2013.

Et les petites mains:

·         Françoise, Fricoteaux, Responsable du Mouvement, Présidente de la Confrérie Notre Dame de France.

·         Aline et son équipe, Responsable du Mouvement dans tous les pays de langue Hispanique,

·         Valérie: Responsable de la formation pour les chapelets d’enfants, Diplômée de l'Ecole Cathédrale à Paris,

·         Véronique, coordinatrice et webmaster,

·         Thibault ingénieur en Informatique,

·         Charlotte, Responsable de la Newsletters,

·         Maïre et Marianne Responsable pour la Polynésie,

·         Armel Josselin, Responsable sur le diocèse de Yopougon, Côte d'Ivoire,

·         David Tolno, Responsable de la Guinée,

·         Blaise Mfoutou Bobantissa, Responsable Congo,

Avec le soutien de tous les mouvements mentionnés. Vous les trouvez tous sous la colombe: "Mouvements participants".

 
Ce mouvement est accompagné  par l'action, la prière des communautés religieuses, paroisses, écoles, associations. Il s'étoffera de tous ceux et celles, qui au fur et à mesure, le rejoindront.

"Je suis la vigne, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là donne beaucoup de fruits. Sans Moi, vous ne pouvez rien faire"  Saint Jean 15

Pourquoi la Confrérie Notre Dame de France est-elle à l’origine ?

Notre Dame est patronne de la France depuis des siècles : œuvres d’art, monuments, pèlerinages, prières chants…Lui sont consacrés partout en France et la tendresse que les chrétiens lui porte est bien vivante. Nous osons nous confier à ses grâces maternelles et à sa grande sollicitude dans les moments heureux ou difficiles que nous traversons ; nous savons que la France Fille aînée de l’Eglise, à toujours dans son cœur une place particulière et nous souhaitons que par son intercession, le cœur des hommes, des femmes et des enfants de ce monde soient profondément touchés et transformés pour accueillir en plénitude l’amour du Seigneur.

Sous le patronyme de Notre Dame de France a été crée une grande association depuis 1988, à l’initiative d’Edmond Fricoteaux, bénédiction par les évêques de France, qui regroupe de nombreux mouvements de prière concernant le chapelet et en particulier les chapelets des enfants pour les vocations et la paix dans le monde, comme au sein des familles.

Elle coordonne de multiples pèlerinages dans le monde et des manifestations visant à partager des initiatives de prières sur toutes la France en particulier l’accompagnement des « Vierges pèlerines » dans des milliers de villes en France et dans le monde.

Elle met à la disposition des groupes de prière, un lien courriel, et une revue trimestrielle d’information pour découvrir les activités des groupes de prières d’enfants sur toute la France.

Elle propose plusieurs supports d’animations et permet d’acquérir pour la réalisation des coins « prières » la magnifique et officielle « statue à l’enfant », Notre Dame de France, Reine de la Paix, dite aussi Notre Dame de la Visitation par sa grande visitation de tous ses enfants dans le monde (plus de 120 pays participants).

Ainsi, nous sommes reliés par une grande chaîne de fraternité à travers toute la France le monde et unis dans une même prière.

Afin d’accomplir cette œuvre de paix et de prière formidable, il n’est pas besoin de se déplacer pour de longs périples, ni de se procurer d’importants matériaux, nul frais coûteux, il s’agit simplement de se laisser toucher par la prière du rosaire et d’inspirer au cœur des enfants l’envie de prier ensemble.

Sous le patronage de Notre Dame de France nous considérons l’appui et le soutien de la Vierge Marie comme très précieux pour notre monde. Et parce que Jésus et Marie choisissent souvent des enfants pour leur donner des tâches importantes pour la vie de l’Eglise et de l’humanité ( souvenons nous en France, de la rue du Bac, la Salette, Lourdes, Le Laus, Pontmain, l’Ile Bouchard , Pellevoisin, et des dizaines  d’autres endroits dans le monde) nous souhaitons nous inscrire dans cet immense projet, qui a déjà montré, à travers les innombrables témoignages reçus, l’accueil et le grande joie avec laquelle des milliers d’enfants ont fait leur cette invitation !

La Confrérie offre, en fonction des dons qu’elle reçoit, une statue de Notre Dame de la Paix, présente sur le logo, aux groupes déjà constitués. Ceci permet une plus grande unité entre les enfants.

Pour réaliser ce grand projet, les enfants ont besoin de chacun de nous.

Concrètement, vous pouvez proposer à des familles de s’inscrire, sur votre paroisse, votre école…un groupe.

Si vous avez un peu de temps, participer à l’organisation : Nous cherchons des bénévoles pour prendre la responsabilité du développement du mouvement dans un pays, le faire connaître aux associations, rencontrer des diocèses,  faire des traductions, maintenir un lien amical entre les mouvements…

Padre Pio nous a dit : « Pensez à la façon dont le monde changerait si un million d’enfants priaient le rosaire »

Nous avons du travail mais avec l’aide de tous, nous y arriverons !

Comment s’inscrire, avoir des renseignements?

·         Sur le site internet :avecmarielesenfantsprientpourlapaix.com ,

·         Soit par mail : avecmarielesenfantsprient@gmail.com ou

·         Soit par courrier: NDF 11 rue des Ursulines 93200 Saint Denis.

En indiquant les coordonnées mail pour le rappel mensuel, prénoms des enfants, leurs âges.