Jean XXIII et le chapelet

"   Pour moi, le chapelet , ce sont quinze fenêtres , les quinze mystères, à travers lesquelles je conptemple à la lumière du Christ les événements du monde»

«Le rosaire devient ainsi la prière universelle de chaque âme et de l'immense communauté des rachetés qui, de tous les points de la terre, se retrouvent en une prière unique, soit pour demander des grâces personnelle, soit dans la participation au coeur immense et unanime de toute l'Eglise pour les grands intérêts de l'humanité entière »