Pie XII et le chapelet

 

Le Pape Pie XII

« C'est surtout au sein de la famille que nous désirons que cette récitation du Saint Rosaire se répande partout, car on cherchera en vain à consolider les bases ébranlées de la société civile, si la société domestique, principe de fondement de la communauté humaine, ne repose pas sur les lois de l'Évangile.Pour atteindre un but aussi difficile, nous affirmons qu'il n'y a pas de moyen plus apte que la récitation du Rosaire en famille ».

« Vous pouvez être sûrs qu'en agissant ainsi, en récitant le Rosaire quotidien, vous assurez le succès de votre vie de famille. »

Pie XII – 1951.
 

« Famille qui prie, famille qui vit »

« Le saint chapelet est un des plus beaux moyens pour entrer en conversation avec le Ciel. »

« L'âme vit de la vie divine, le corps vit de la vie matérielle, Dieu pourvoit aux lys des champs et aux oiseaux de l'air ; comment ne pourvoirait-il pas aux personnes et aux familles qui s'efforcent de se retrouver unies à Lui et lui demandent tous ensemble chaque soir, avec tant d'insistance : « Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien ».

Discours de Pie XII (Janvier 1954).

« Cette prière commune rassemble devant l'image de la Vierge, dans une admirable union des cœurs, les parents et les enfants revenus du travail du jour ; elle les unit pieusement aux absents, aux défunts ; enfin, elle les joint tous plus étroitement, dans une très douce chaine d'amour, à la Très Sainte Vierge, qui, comme une Mère très aimante, sera présente au milieu de ses enfants, et fera descendre sur eux avec abondance les dons de la concorde et de la paix familiale. »

« Notre Dame de Fatima, dans son message, nous indique le chemin assuré de la paix et le moyen de l'obtenir du Ciel, étant donné qu'on ne peut guère se confier aux moyens humains.

Quand, avec une particulière insistance, elle indique la pratique du chapelet en famille, elle semble nous dire que c'est dans l'imitation de la Sainte Famille que se trouve le secret de la paix dans le foyer domestique. Message de Pie XII aux pèlerins de Fatima 13 oct. 1951.