Sainte Jeanne Jugan

Sainte Jeanne Jugan

 

Jeanne naît à la fin du 19 ème siècle en face du Mont Saint Michel. Son papa meurt en mer quand elle a 4 ans.

Elle grandit en gardant des vaches, en tricotant, en disant son chapelet. Plus tard, elle devient employée de cuisine et elle est demandée en mariage. Mais elle refuse car elle sent que Dieu l'appelle à un autre destin.

Elle part à Saint Servain où elle travaille dans un hôpital ; Là elle découvre la pauvreté et la vieillesse et peu à peu elle se rapproche de la vie religieuse en se consacrant aux plus pauvres et aux personnes âgées.

Elle tombe malade, mais à 43 ans, elle se remet à travailler et achète une première maison " La Mansarde" pour accueillir les personnes âgées dont personne ne veut plus s'occuper.

Beaucoup de monde afflue, et elle fait donc appel à la providence pour subvenir aux besoins de tous.

Dés lors, elle ne cesse de quêter de maison en maison et sans relâche elle récolte de l'argent: elle devient la première petite soeur des pauvres.

Elle devient de plus en plus connue, elle reçoit un prix.

En 1851, elle a déjà crée 15 maisons.

Elle meurt à l'âge de 83 ans après avoir enseigné pendant 27 ans à ses novices la manière d'aimer les personnes âgées dans la bonne humeur et dans les petites attentions quotidiennes.

"Soyez une belle rose de Charité!

N'oubliez jamais que le pauvre, c'est Notre Seigneur. 

Lorsque vous serez près des pauvres, donnez-vous à plein coeur.

Lorsque vous serez en maison, soyez bonnes avec les vieillards, surtout à l'égard des infirmes..Aimez-les bien!

Regardez le pauvre avec compassion, et Jésus vous regardera avec bonté.

Il faut toujours être de bonne humeur, nos vieillards n'aiment pas les figures tristes. 

Frappez, frappez à la porte du ciel pour les âmes. "



Jeanne Jugan