Saint Louis, Roi de France

A propos de Saint Louis, le pape saint Pie X disait :

"Vous direz aux français qu’ils fassent trésor des testaments de saint Remi, de Charlemagne et de saint Louis, ces testaments qui se résument dans les mots si souvent répétés par l’héroïne d’Orléans : "Vive le Christ qui est Roi des Francs !
A ce titre seulement, la France est grande parmi les nations ; à cette clause, Dieu la protégera et la fera libre et glorieuse ; à cette condition, on pourra lui appliquer ce qui, dans les Livres Saints, est dit d’Israël : que personne ne s’est rencontré qui insultât ce peuple, sinon quand il s’est éloigné de Dieu. 
Ce n’est pas un rêve, mais une réalité ; je n’ai pas seulement l’espérance, j’ai la certitude du plein triomphe."

Saint Louis, Roi de France

Louis IX est né le 25 avril 1215 .Il est le fils du roi Louis VIII et de la Reine Blanche de Castille

La Reine Blanche l'éleva d'une façon très sainte.

Louis aimait à s'appeler Louis de Poissy, lieu où il avait été baptisé, pour marquer que son titre de chrétien était son plus glorieux titre de noblesse. Il n'a pas douze ans lorsque son père meurt, et il lui faudra batailler contre les grands vassaux pour imposer son pouvoir.

Louis apprend dès lors que la première chose, c'est d'être prêt à faire face à tout: s'assurer sur Dieu et ne jamais craindre l'homme.

Mais dès le début de son règne , les Français sont avec lui; Tant qu'il put, il choisit de faire la paix, et il fut l'homme qui  travailla le plus pour elle.

Méprisant les délices du monde, il ne chercha à plaire qu'à Jésus-Christ.

Il se fit aimer par son grand amour de la justice. On le verra souvent sous le chêne de Vincennes, laissant approcher tous ceux qui lui demandaient de leur faire droit.

Il est le roi: pasteur du peuple et père. De même que le père a un pouvoir sanctificateur à exercer dans la famille, lui, le roi, en a un à exercer dans le royaume. Le suzerain se doit de former les coeurs de ses gens. Il s'attacha surtout à former ses propres enfants. Le soir, il se les faisait amener dans sa chambre, et il leur enseignait à réciter le petit office de Notre Dame.

Il les accoutumait à la pénitence (le vendredi, il ne supportait pas de leur voir un ornement sur la tête, parce qu'en ce jour Notre Seigneur a été couronné d'épines)

Le roi Saint Louis eut cinq garçons et cinq filles et les aimaient énormément, comme il aima sa femme, la Reine Marguerite de Provence

Chaque jour, il entendait deux messes. A minuit, il se réveillait pour les matines et commençait sa journée par l'office de Prime. Il portait ordinairement un cilice de crin sous sa belle robe fleurdelisée, et quand il le quittait, il donnait quarante écus d'aumône. Le vendredi, il jeûnait, se donnait la disipline avec de petites chaînes de fer et servait les pauvres de ses propres mains.

Mais sa piété, ne l'empêcha jamais de donner la plus grande partie de son temps aux affaires du Royaume.

A la suite d'une maladie, il fit voeu d'entreprendre une croisade pour reconquérir Jérusalem. D'abord victorieux, il tomba ensuite entre les mains des Sarrasins

Lorsqu'on lui eut rendu la liberté, il demeura encore cinq ans en Orient pour y secourir les chrétiens.

Revenu en France, il s'appliqua à de nombreuses fondations pieuses et fit élever la Sainte Chapelle, comme insigne reliquaire de la Sainte Couronne d'épines et de l'important morceau de la vraie Croix que lui avait offertes Baudoin II, empereur de Constantinople.

Il portait sans cesse la Croix, pour marquer que son voeu restait à accomplir.

Il entreprit en 1270 une nouvelle croisade, mais une épidémie décima son armée en Afrique et l'atteignit lui même. Les bras en Croix et couché sur la cendre, il rendit à Dieu son âme en 1270, à l'heure même où le Christ mourut sur la Croix.

Il avait 55 ans.

La veille de sa mort, on l'entendait répéter: "Nous irons à Jérusalem"

C'est dans la Jérusalem céleste, conquise par sa patience au milieu des adversités, qu'il devait régner avec le Roi des rois