Marthe Robin

Marthe Robin
Foyer de charité, d'amour et de lumière

Dans une petite ferme du midi de la France, il y a un peu plus de cent ans, est ne une petite fille dans la famille Robin. C'était le 13 mars 1902. On l'appelle Marthe. Elle passe son enfance dans la ferme de ses parents, à l'écart du village où elle va à l'école, Châteauneuf de Galaure. Elle est confirmée et fait sa première communion.

Malheureusement, Marthe n'est pas en bonne santé. Quand elle a 16 ans, elle a une maladie très grave ; on se demande si elle va mourir, puis on croit qu'elle est guérie, mais petit à petit la maladie reprend : d'abord elle ne peut plus marcher, puis elle ne peut plus se servir de ses bras. Elle passe toute sa vie dans un lit où elle ne peut plus rien faire. Elle devient même aveugle, elle ne peut même plus manger ni boire.

C'est pas possible !
On ne peut pas vivre sans manger et sans boire.

C'est vrai, mais pourtant Marthe est restée vivante comme ça pendant presque 50 ans. Mais le plus important, c'est qu'elle passait son temps à prier. Elle était très proche de Jésus et de Marie, et elle a eu des idées pour que les gens apprennent à être mieux des amis de Jésus, même quand ils sont grands. En 1936, elle fonde avec un prêtre, le père Finet, le premier des Foyers de Charité : des gens qui vivent ensemble et qui accueillent avec eux des gens qui veulent prier et réfléchir pour être mieux chrétiens.
Beaucoup de gens sont venus voir Marthe dans sa ferme, où elle les accueillait avec gentillesse ; elle discutait avec eux, elle les aidait à mieux vivre et ils repartaient plus heureux. D'autres Foyers de Charité se sont fondés un peu partout dans le monde : il y en a actuellement 76 dans le monde entier. Marthe est morte le 6 février 1981 : c'est tout récent ! Depuis, beaucoup de gens pensent que c'est une sainte, et les responsables de l'Eglise réfléchissent avant de la reconnaître.

 

www.eveil-foi.net/Famille/Saints/html/Robin.htm