Newsletter du 16 Juillet 2011

image.png

 
 
 

 

Chers Enfants de la Paix du Monde entier,

Nous sommes bienheureux de vous retrouver une nouvelle fois, pour notre rendez vous du 16 Juillet, Fête de Notre Dame du Mont Carmel .

Vous trouverez une petite explication de cette fête dans cette lettre ;

Nous avons eu une quarantaine de nouveaux priants inscrits. Nous les remercions chacun individuellement pour leurs prières et nous les accueillons de tout cœur. Ils viennent du Congo, du Côte d’Ivoire et de France.

Monseigneur Mizonzo, Président de la Commission Episcopale pour la Pastorale de l’Enfance et de la Jeunesse au Congo,  avec son responsable Blaise Mfoutou Bobantissa, organisent le lancement officiel de la prière des Enfants pour la Paix sur tout le Congo, par un grand pèlerinage en septembre avec tous les enfants à Mouyondzi. Nous les portons dans nos prières.

Notre prochain rendez vous sera le 15 Août, pour la Fête de l’Assomption de Marie.

Charlotte,

Pour toute l’équipe des animateurs, vous remercient pour vos prières et vous transmettons toute leur affection.

 

 

 
 

L'histoire de Notre Dame du Mont Carmel:
La fête de Notre-Dame du Mont-Carmel a pour but de rappeler une grâce insigne accordée par Marie à l'Ordre du Carmel et par lui à toute l'Église. Dans la nuit du 16 juillet, Simon Stock demandait, avec une ferveur toute spéciale, la protection de la Sainte Vierge sur son Institut. Au lever de l'aurore, Marie lui apparut, accompagnée d'une multitude d'anges, environnée de lumière et vêtue de l'habit du Carmel. Son visage était souriant; dans Ses mains Elle tenait le scapulaire de l'Ordre. Devant le Saint Elle S'en revêtit Elle-même, en disant: "Ceci est un privilège pour toi et pour tous les Carmes. Quiconque mourra en portant cet habit ne souffrira pas le feu éternel." Le Saint fit des miracles pour confirmer la réalité de cette vision. Ce fut l'origine de la Confrérie de Notre-Dame du Mont-Carmel, pour les chrétiens qui, ne pouvant embrasser la Règle, veulent attirer sur eux les bénédictions promises au scapulaire. Le privilège le plus considérable accordé à la confrérie du Mont-Carmel après celui que Marie fit connaître à saint Simon Stock, est celui qui fut révélé au Pape Jean XXII: la délivrance du purgatoire, le samedi après leur mort, des confrères du Mont-Carmel qui auront été fidèles à l'esprit et aux règles de la Confrérie. Outre ces deux privilèges, il y a de nombreuses indulgences attachées au scapulaire. 

 

Le Saint fit des miracles pour confirmer la réalité de cette vision. Ce fut l'origine de la Confrérie de Notre-Dame du Mont-Carmel, pour les chrétiens qui, ne pouvant embrasser la Règle, veulent attirer sur eux les bénédictions promises au scapulaire. Le privilège le plus considérable accordé à la confrérie du Mont-Carmel après celui que Marie fit connaître à saint Simon Stock, est celui qui fut révélé au Pape Jean XXII: la délivrance du purgatoire, le samedi après leur mort, des confrères du Mont-Carmel qui auront été fidèles à l'esprit et aux règles de la Confrérie. Outre ces deux privilèges, il y a de nombreuses indulgences attachées au scapulaire.