Comment prier le chapelet ?

 Le mot rosaire veut dire littéralement "courronne de roses". Au Moyen âge, la coutume voulait que les statues de la vierge soient courronnées de roses, chaque rose symbolisant une prière.

Un rosaire est composé de cinq dizaines de chapelet, et un rosaire de quinze dizaines. 

Il réside dans la récitation des mystères, c'est à dire des événements de la vie du Christ et de la vierge Marie. D'où le caractère méditatif de la prière.

Une dizaine est formée avec

  • un "Notre Père",
  • dix "Je vous salue Marie",
  • un "Gloire au Père".

En récitant chaque dizaine, nous méditons un mystère du salut, il y a vingt mystères.

Les vingt mystères:

Cinq mystères joyeux :

L’Annonciation, La Visitation, La Nativité, La Présentation, Le Recouvrement de Jésus au Temple.

Cinq mystères lumineux :

Ce mystère est dit "lumineux", car il fait référence au "Christ, véritable lumière du monde".

Le Baptême de Jésus au Jourdain, Jésus se révèle aux noces de Cana, L’Annonce du Royaume de Dieu avec l’invitation à la conversion, La Transfiguration, L’institution de l’Eucharistie, expression sacramentelle du mystère pascal.

Cinq mystères douloureux :

L’Agonie, La Flagellation, Le Couronnement d’épines, Le Portement de croix, La Mort sur la croix.

Cinq mystères glorieux :

La Résurrection de Jésus, L’Ascension de Jésus, La Pentecôte, L’Assomption de Marie, Le Couronnement de Marie.

 

Traditionnellement, on récite les mystères lumineux le jeudi. Les autres jours, on récite tous les autres mystères, ou bien simplement les joyeux le lundi et samedi, les douloureux le mardi et vendredi, et les glorieux le mercredi et dimanche.