Rosaires Vivants

 Les membres de la Confrérie de Notre Dame de France souhaitent vous proposer «les Rosaires Vivants»

Il sagit de constituer un groupe de 15 (personnes, ou 15 familles ou 15 couples ...) pour former un rosaire vivant.

Quand le groupe est constitué, chacun tire au sort un mystère du rosaire, qu'il garde.

Chaque jour,chacun s'engage à méditer une dizaine de chapelet en commençant par son mystère et en continuant chaque jour dans l'ordre du rosaire en priant et offrant sa journée pour la personne qui a reçu le mystere que l'on médite ce jour là. Ainsi, le 1 er et le 16 du mois, on prie pour soi et le 12 et le 17 pour la personne qui a le mystère suivant et ainsi de suite.

Tous les jours quelqu'un de différent prie pour moi, je prie pour une personne differente chaque jour et chaque jour, ensemble un rosaire est dit. On peut revoir les fruits d'un tel engagement dans l'évangile de Saint Jean Chap 21; les 153 poissons évoquant les 153 AVE du rosaire ).

Cette intercession porte beaucoup de fruits d'amour et d'unité:

  • Il nous donne un coeur plus miséricordieux,
  • il nous permet de faire sortir de l'isolement des personnes seules, âges, des prisonniers, malades, handicapés, soutenir des prêtres..
  • Comme un groupe de prière, il nous donne les fruits de l'exercice de la charité et une véritable entraide mutuelle s'instaure entre les membres du rosaire.
  • Il nous permet la contemplation de l'Oeuvre de Dieu dans sa vie.
  • Le mystère du jour que je dois méditer pour mon frére m'invite à offrir et à contempler son mystère dans ma vie tout en intercédant pour lui donner la force de vivre son mystère.
  • Le mystere reçu est un appel que l'on reçoit. C'est un appel personnel dans lequel Dieu nous enseigne.
  • On se place devant Dieu à la place de son frére pour intercéder pour lui.
  • On se décentre ainsi de soi même.
  • C'est un exellent chemin de sainteté, de charité fraternelle et d'unité dans l'Eglise qui nous permet aussi de faire grandir notre lien d'unité autour de Notre Dame de France.

Pauline Jaricot, qui avait en 3 ans rassemblé 2 millions de personnes le siècle dernier disait «Quinze charbons, un seul est bien allumé, trois ou quatre le sont à demi et les autres non .Rapprochez -les , c'est un brasier !»

Voilà ce que nous voudrions faire à Notre Dame de France. Nous pouvons ainsi tisser des liens merveilleux au sein d'une paroisse, d'une communauté, amis, autour d'un prêtre d'une personne en difficulté en famille. Quel joie quel élan dans la prière du soir par exemple pour les enfants d'une famille qui prient aujourd'hui pour les grands parents, demain pour une trante, après demain pour les cousins. C'est un engagement, une responsabilité que les enfants ont à coeur et qui transforme la priere familliale.

Avec beaucoup de joie, nous accueillerons chacun de vous et nous vous aiderons à mettre en place votre Rosaire Vivant, en mettant sur papier pour chacun de vos membres de façon à ce que tous se repère très vite chaque jour.

Chaque Rosaire Vivant sera déposé au pieds de la Statue de Notre Dame de France.