Notre Dame de France au Bénin

 

Paroisse Saint Michel de Matoubé

mail (327×245)

 Un comité National a été mis en place avec André Delorme Dansou et la Légion de Marie du Praesidim Notre Dame de la Treille de la paroisse Sainte Cécile de Cotonou.

Une remorque et une statue envoyées depuis la France sont arrivées dans la capitale béninoise en mai 1998;

Il a fallu trois mois de tractations pour que la remorque puisse sortir du port. Mais la Vierge n'a pas perdu son temps pour commencer à toucher les coeurs, puisque ses amis dockers venaient souvent se recueillir auprès d'elle et lui confier leurs problèmes. Après qu'ils l'aient à regret laissé partir, la statue a été accueillie par le Père Alfred G Quenum, curé doyen des prêtres de l'archidiocèse de Cotonou, et par la communauté et une foule de sympathisants à Gbédiromèdé, l'un des quartiers les plus populaires de la ville dans une liesse manifeste. La nouvelle de sa venue avait eu le temps de se répandre! L'homélie de Père, qui a reçu l'appui de Monseigneur Isidore de Souza, Archevêque de Cotonou, précisa tout le projet de visite du Bénin jusqu'à la construction d'un sanctuaire à la fin de l'année 2000 , pour que la Vierge pèlerine puisse à son tour être visitée par ses enfants. Une deuxième grande sortie, filmée par le cameraman de la TV nationale du Bénin qui réalisé une magnifique vidéo, eut lieu à Dassa, pour le grand rassemblement de la Légion de Marie, avec chemin de croix, chants, prières, chapelets, procession, réconcilliation, messe. Beaucoup attendent la Vierge. Des manifestations de grande envergure se préparent et 30 nouvelles statues de la Vierge pèlerine viennent d'être accueillies.