Notre Dame de France au Congo

 Le cardinal Etsou a lancé le pèlerinage au congo (ex Zaire) à Kinshasa le 8 février 1997 par une bénédiction et une immense procession de Notre Dame de Banneux, de l'église Saint Joseph à l'église Saint Raphaël suivie d'une célébration eucharistique au cours de laquelle le pays a été consacré au Coeur Immaculé de Marie. Environ 500 personnes ont participé à cette cérémonie d'ouverture et depuis la Vierge pèlerine a circulé presque chaque jour à Kinshasa, dans des familles, des paroisses, des communautés, des écoles, grâce au bureau diocésain du Renouveau Charismatique.

"Les grâces reçues du Seigneur ont été nombreuses et variées mais les plus importantes ont été la paix et la joie de tous , la libération de Kinshasa sans aucune effusion de sang pendant la guerre civile et la protection de plusieurs familles (lors du pillage de Mimosas) , l'unité des différents mouvements mariales, et des chrétiens dans les paroisses et les familles la multiplication des réconciliations humaines et sacramentelles, des conversions et la redécouverte de la dévotion mariale"

"L'abbé Bonaventure Lawu, qui coordonne les choses en République Démocratie du Congo écrivait en juillet 1997 dans une circulaire adressée à tous les Evêques et curés de paroisse du pays: "En vue de préparer le grand Jubilée de l'an 2000 ,et surtout afin de hâter le triomphe des Saints Coeurs de Jésus et de Marie, les chrétiens du monde entier sont invités à redécouvrir la dévotion à la Vierge Marie, l'étoile qui va guider le monde vers le Sacré Coeur de Jésus. Notre Archidiocèse s'est engagé depuis le début de l'année à participer activement, en union avec les chrétiens d'autres pays du monde à un immense pèlerinage en compagnie de "Vierges pèlerines", qui doit nous conduire à l'aube de l'an 2000. Autour de ces Vierges pèlerines bénies par le Saint Père, s'organisent des veillées de prière, avec procession, confession, rosaire louange, Adoration du Saint Sacrement, Eucharistie, Consécration à Jésus et Marie

De nombreuses grâces (conversion, unité, réconciliation, guérison) ont été obtenues par l'intercession de notre Mère du ciel. Dix autres Vierges sont destinées à notre pays et déjà nous avons pu en obtenir deux"

Il est prévu de construire un sanctuaire pour l'an 2000 au pied du Mont Tabor à Mangengenge avec une chapelle d'adoration où pourra être exposé le Saint Sacrement à côté duquel sera la Vierge pèlerine qui nous montera son Fils Jésus et nous redira: "Faites tout ce qu'Il vous dira" .Ce sera alors à nous d'aller prier chez elle.