Les couleurs liturgiques

 Les couleurs liturgiques

 

La chasuble( vêtement que le prêtre met au-dessus de l'aube) et l'étole (pièce de tissu longue et étoite que le prêtre porte sur les épaules ou en bandoulière pour les diacres) changent de couleurs en fonction du temps liturgique.

Au sein de l'Eglise, la couleur est imprtante, elle symbolise les sentiments des chrétiens qui sont si différents en fonction des temps et des célé brations liturgiques.

 

Le Blanc ( ou doré) est utilisé dans les grandes fêtes et grandes cérémonies : Noël, Pâques, Toussaint, ainsi que pour les fêtes du Christ, de la Sainte Vierge, des anges, des baptêmes et des mariages.  Le blanc évoque la lumière, la transparence, la pureté et la joie.

 

Le Rouge est utilisé en de nombreuses circonstances: le Dimanche de la Passion, le vendredi saint, à la Pentecôte, aux fêtes de la Croix, des apôtres, des évangélistes et des martyrs.

 

Le Vert est utilisé pour les Dimanche du temps ordinaire . Le Vert est la couleur de l'espérance.

 

 Le Violet est utilisé pendant l'Avent, le mercredi des Cendres, le Carême, les funérailles et pour le sacrement de réconcilliation. Le violet évoque la pénitence, le deuil, la contribution et la conversion.