Qu'est-ce qu'un lecteur ?

 

Qu'est-ce qu'un lecteur ?

avecmarielesenfantsprient

Le prêtre qui célèbre la messe vient d'achever la prière d'ouverture. Toute l'assemblée a répondu "Amen" et chacun s'est assis, sauf une personne qui a quitté le rang qu'elle occupait et, lentement, s'est dirigée vers l'ambon pour faire la première lecture. Beaucoup la connaissent. C'est un des lecteurs.

 

Mais qu'est-ce donc qu'un lecteur ? Un homme ou une femme qui a la charge de proclamer la Parole de Dieu dans les lectures qui précèdent l'Évangile au cours des célébrations liturgiques.

À Emmaüs, les disciples reconnurent Jésus au partage du pain parce qu'ils avaient été préparés à cela par la Parole qu'ils avaient reçue de Lui tout au long du chemin. Ainsi, lors des célébrations, la liturgie de la Parole a-t-elle un rôle essentiel pour préparer l'assemblée à reconnaître le Christ dans la Consécration et à recevoir en pleine communion le pain partagé.

La Parole de Dieu est consignée dans le Livre de la Bible, mais elle est muette. Pour qu'elle redevienne Parole, le lecteur lui prête sa voix. "Je t'ouvrirai la bouche et tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur." Voici l'étonnante fonction qui est confiée au lecteur.

Qui est-il, ce lecteur, sinon un de ces serviteurs qui présente à l'assemblée une part de la nourriture que le Seigneur offre à son peuple à la messe. En acceptant d'aller lire, le lecteur expérimente ce qu'est servir dans la vie en Église. Si modeste et bref que soit le Service de la Parole, il réclame de dépasser le sentiment que l'on a de soi, et d'acquérir ce qui permettra que ce service soit rendu avec compétence et efficacité.

Devenir lecteur est accessible à tous mais devenir lecteur ne s'improvise pas. Il ne suffit pas d'ouvrir le Livre et d'en lire une page à haute voix. Il faut que ce qui est lu "parle" à ceux qui écoutent? Il faut que le lecteur lise de telle sorte que chacun puisse dire : "Par la voix que j'entends, Dieu me parle aujourd'hui."