Pourquoi se mettons-nous debout à certains moments de la messe ?

 Pourquoi se mettons-nous debout à certains moments de la messe ?

Car c’est la position liturgique par excellence : celle de ceux qui, avec le Christ et grâce à Lui, sont « ressuscité », « relevés d’entre les morts » et « remis sur pieds ». C’est débout que nous pouvons le mieux témoigner de la résurrection du Christ à laquelle nous participons déjà sur la terre par notre Baptême, avant de le rejoindre pour l’éternité.

Tertullien au début du IIIe siècle considérait même qu’il ne fallait pas adorer à genoux le dimanche et à Pâques.