Passion et Résurrection

 Passion et Réssurection d'après "Jésus-Christ raconté aux enfants "de C et J Lagarde

Le Banquet de la Fête :

Le jour de la fête approchait. Il fallait tuer l'agneau pascal. Jésus dit à Pierre et Jean: "Allez à l'entrée de la ville. Vous verrez un homme qui porte une cruche d'eau. Suivez-le. Il entrera dans une maison. Vous lui demanderez: "Dans quelle salle le maître doit-il venir manger la pâque avec ses apôtres ? L'homme vous fera monter. Il vous montrera en haut une salle avec des coussins pour s'asseoir. "

Pierre et Jean partirent et trouvèrent tout comme Jésus leur avait dit.

Jésus se mit à table avec ses apôtres. Il leur disait: "Je vais partir mais je reviendrai un jour manger avec vous."

Ensuite Jésus prit du pain. Il rendit grâce. Il rompit le pain et le donna à ses apôtres. Jésus dit alors: "Ceci est mon corps qui va être livré pour vous. Faites ceci en mémoire de moi."

A la fin du repas, Jésus prit le calice et fit la même chose. Il dit: "Ceci est la nouvelle alliance en mon sang qui va être versé pour vous. "

La montagne des Oliviers:

Aprés cela, Jésus sortit sur le mont des Oliviers. Ses disciples le suivaient. Jésus se mit seul dans un coin. Il priait en disant: "Père, si tu le veux, éloigne de moi ce calice. Mais que ta volonté: soit faite." Alors un ange du ciel apparut à Jésus. Il l'aidait. Jésus priait et des gouttes de sang coulaient de son visage. Après sa prière, Jésus se sentit plus fort. Il s'approcha de ses disciples, mais il les trouva endormis. Il leur dit:" Levez-vous et priez."

Des soldats arrivaient alors. Ils venaient arrêter Jésus. Judas marchait devant eux. Il s'approcha de Jésus et lui fit un baiser. Alors les soldats prirent Jésus. Mais un ami de Jésus tira son épée et coupa l'oreille d'un soldat. Jésus dit: "Laisse faire. Cela suffit". Et il guérit le soldat en lui touchant l'oreille. Jésus fut conduit au grand prêtre et aux chefs de la ville qui le condamnèrent à mort.

Pilate: 

Les soldats menèrent Jésus chez Pilate, le chef des Romains, pour qu'il soit jugé. Pilate dit à Jésus: " Tu veux être roi à ta place de César? " Jésus lui dit : "Mon royaume n'est pas de ce monde. " Pilate ne comprenait pas. La foule crit: " Crucifie-le. A mort. A mort." Pilate dit: "Prenez votre roi." Les grands prêtres et les chefs de la ville poussaient la foule à réclamer la mort de Jésus. Les soldats prirent Jésus. Ils lui firent porter sa croix jusqu'au lieu du crâne. On l'appelle en hébreu: Golgotha. Ils clouèrent Jésus sur la croix entre deux bandits. Pilate fit écrire une pancarte : "Jésus, le roi des Juifs." Mais les chefs de la ville disaient: "Il n'est pas notre roi. " Après cela, les soldats se partagèrent les vêtements de Jésus. Ils tirèrent au sort sa tunique. Ainsi s'accomplit la prédiction du prophète: " Ils se sont partagé mes habits et ils ont tiré au sort ma tunique"

La Croix: 

Les soldats crucifièrent Jésus entre deux bandits. L'un était à sa droite et l'autre à sa gauche. Jésus disait: "Père, pardonne-leur. Ils ne savent pas ce qu'ils font. " Le peuple restait là et regardait sans comprendre. Les chefs de la ville se moquaient. Ils disaient: "Il en a sauvé d'autres, mais il n'est pas capable de se sauver lui-même. Les soldats riaient et criaient: "Si tu es le roi des Juifs, sauve-toi toi même."

Un des bandits qui était crucifié avec lui, se moquait aussi. Il disait à Jésus: " Si tu es si fort, sauve-toi toi même et nous avec toi."  Mais l'autre bandit lui répondit: Tais-toi. Nous, nous avons fait du mal, mais pas lui. C'est un juste. " Alors Jésus dit au bon bandit: "Tu seras avec moi, aujourd'hui dans le paradis"

Or près de la croix de Jésus se tenaient sa mère et Marie, femme de Clopas, et Marie de Magdala. Jésus donc voyant sa mère et, se tenant près d'elle, le disciple qu'il aimait, c'est à dire Jean, dit à mère: "Femme, voici ton fils. " Puis il dit au disciple: "Voici ta mère. " Dès cette heure-là, le disciple l'accueillit chez lui.

Vers la sixième heure du jour, le soleil se cacha. Pendant trois heures, il fit nuit sur le pays. Le voile du temple se déchira en deux. Jésus poussa alors ce cri: "Père, je remets mon esprit entre tes mains. " Et il mourut.

Un soldat s'approcha de la croix. Il vit Jésus mort. Il lui perça le côté droit avec sa lance. Aussitôt il en sortit du sang et de l'eau. Les disciples vinrent prendre le corps de Jésus. Il y avait un beau jardin à l'endroit de la croix. Un tombeau tout neuf avait été creusé dans un rocher. On y mit vite le corps de Jésus car la grande fête de Pâque allait commencer. On le ferma avec une grosse pierre.

Le tombeau vide: 

 Ce dimanche-là était le troisième jour après la mort de Jésus. Marie-Madeleine avec d'autres femmes vint au tombeau de bonne heure. Elle vit que le tombeau était ouvert. La grosse pierre avait été enlevée et un ange se tenait assis. S'adressant aux femmes, l'ange leur dit: " Ne craigniez rien, vous cherchez Jésus, Il n'est pas ici, Il est ressuscité comme il l'avait prédit. Allez vite l'annoncer à ses disciples. "