Jésus chasse les marchands du Temple

Evangile selon Saint Jean chapitre 2

  Comme la Pâque des Juifs approchait, Jésus monta à Jérusalem.

  Il trouva installés dans le Temple les marchands de boeufs, de brebis et de colombes, et les changeurs.

  Il fit un fouet avec des cordes, et les chassa tous du Temple ainsi que leurs brebis et leurs boeufs ; il jeta par terre la monnaie des changeurs, renversa leurs comptoirs,

  et dit aux marchands de colombes :" Enlevez cela d'ici. Ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic."

  Ses disciples se rappelèrent cette parole de l'Écriture : L'amour de ta maison fera mon tourment.

  Les Juifs l'interpellèrent : " Quel signe peux-tu nous donner pour justifier ce que tu fais là ? "

  Jésus leur répondit : " Détruisez ce Temple, et en trois jours je le relèverai. "

  Les Juifs lui répliquèrent : " Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce Temple, et toi, en trois jours tu le relèverais ! "

  Mais le Temple dont il parlait, c'était son corps.

  Aussi, quand il ressuscita d'entre les morts, ses disciples se rappelèrent qu'il avait dit cela ; ils crurent aux prophéties de l'Écriture et à la parole que Jésus avait dite.

                                                 Marc 11, 11Il entra à Jérusalem dans le Temple et, après avoir tout regardé autour de lui, comme il était déjà tard, il sortit pour aller à Béthanie avec les Douze.12  Le lendemain, comme ils étaient sortis de Béthanie, il eut faim.13  Voyant de loin un figuier qui avait des feuilles, il alla voir s'il y trouverait quelque fruit, mais s'en étant approché, il ne trouva rien que des feuilles : car ce n'était pas la saison des figues.14  S'adressant au figuier, il lui dit : "Que jamais plus personne ne mange de tes fruits ! " Et ses disciples l'entendaient.15  Ils arrivent à Jérusalem. Etant entré dans le Temple, il se mit à chasser les vendeurs et les acheteurs qui s'y trouvaient : il culbuta les tables des changeurs et les sièges des marchands de colombes,16  et il ne laissait personne transporter d'objet à travers le Temple.17  Et il les enseignait et leur disait : "N'est-il pas écrit : Ma maison sera appelée une maison de prière pour toutes les nations ? Mais vous, vous en avez fait un repaire de brigands ! "18  Cela vint aux oreilles des grands prêtres et des scribes et ils cherchaient comment le faire périr ; car ils le craignaient, parce que tout le peuple était ravi de son enseignement.19  Le soir venu, il s'en allait hors de la ville.20  Passant au matin, ils virent le figuier desséché jusqu'aux racines.21  Et Pierre, se ressouvenant, lui dit : "Rabbi, regarde : le figuier que tu as maudit est desséché."22  En réponse, Jésus leur dit : "Ayez foi en Dieu.23  En vérité je vous le dis, si quelqu'un dit à cette montagne : Soulève-toi et jette-toi dans la mer, et s'il n'hésite pas dans son coeur, mais croit que ce qu'il dit va arriver, cela lui sera accordé.24  C'est pourquoi je vous dis : tout ce que vous demandez en priant, croyez que vous l'avez déjà reçu, et cela vous sera accordé.25  Et quand vous êtes debout en prière, si vous avez quelque chose contre quelqu'un, remettez-lui, afin que votre Père qui est aux cieux vous remette aussi vos offenses.27  Ils viennent de nouveau à Jérusalem. Et tandis qu'il circule dans le Temple, les grands prêtres, les scribes et les anciens viennent à lui28  et ils lui disaient : "Par quelle autorité fais-tu cela ? Ou qui t'a donné cette autorité pour le faire ? "29  Jésus leur dit : "Je vous poserai une seule question. Répondez-moi et je vous dirai par quelle autorité je fais cela.30  Le baptême de Jean était-il du Ciel ou des hommes ? Répondez-moi."31  Or ils se faisaient par-devers eux ce raisonnement : "Si nous disons : Du Ciel, il dira : Pourquoi donc n'avez-vous pas cru en lui ?32  Mais allons-nous dire : Des hommes ? " Ils craignaient la foule car tous tenaient que Jean avait été réellement un prophète.33  Et ils font à Jésus cette réponse : "Nous ne savons pas." Et Jésus leur dit : "Moi non plus, je ne vous dis pas par quelle autorité je fais cela."
 

Luc 19, 45 46

Puis, entré dans le Temple, il se mit à chasser les vendeurs,46  en leur disant : "Il est écrit : Ma maison sera une maison de prière. Mais vous, vous en avez fait un repaire de brigands ! "47  Il était journellement à enseigner dans le Temple, et les grands prêtres et les scribes cherchaient à le faire périr, les notables du peuple aussi.48  Mais ils ne trouvaient pas ce qu'ils pourraient faire, car tout le peuple l'écoutait, suspendu à ses lèvres.