31: Salomon

 

Salomon n'avait pas encore vingt ans lorsqu'il devint roi.

Son règne fut le plus brillant de tous ceux des rois du peuple de Dieu.

Sa sagesse inspira des écrits que la sainte Bible a conservés, des proverbes et des sentences souvent très élevées. Elle le guida dans le gouvernement de son peuple.

Un trait entre tous est resté célèbre, celui du jugement qu'il rendit peu de temps après son avènement. Deux femmes se plaignaient devant lui: l'une d'elles avait perdu son enfant; elle vola celui de sa compagne pendant que celle-ci dormait, et toutes deux réclamaient comme le leur l'enfant demeuré vivant. Que faire ? à qui donner raison? Salomon commanda qu'on apportât un glaive et qu'on coupât l'enfant en deux, pour le partager entre les deux plaignantes. Alors l'une des femmes supplia que l'on donnât l'enfant à l'autre, plutôt que de le faire périr. Ce cri était celui d'une mère: Salomon déclara que la femme qui avait parlé était celle à qui vraiment appartenait l'enfant, comme c'était en effet.