29: Institution de la Royauté : Saül

Les Israélites, définitivement fixés sur la Terre promise, réclamaient avec instance un gouvernement semblable à celui qu'ils avaient remarqué chez les autres peuples, où un roi, un souverain, était toujours considéré comme un chef.

Eux aussi voulaient un roi pour les gouverner.

En vain Samuel essayait de les détourner d'un tel projet, en leur montrant que Dieu, jusque-là leur vrai roi, ne les avait pas abandonnés; il finit par acquiescer à leur prière: il consulta le Seigneur, et Dieu désigna à son prophète, pour recevoir le titre de roi d'Israël, Saül, de la tribu de Benjamin. Samuel le sacra.

Saül remporta de nombreuses victoires sur les différents ennemis du peuple hébreu; mais comme il ne se conformait pas aux ordres que Dieu lui faisait transmettre, Samuel lui annonça que ses fils ne lui succéderaient point sur le trône et que le Seigneur s'était choisi un nouvel élu, qui gouvernerait après lui le peuple d'Israël