18: Moïse

Dieu donne à certains hommes des vocations extraordinaires; la vie de ces hommes est comme une démonstration de la Providence. Moïse fut de ceux-là: partout le surnaturel éclate en son histoire.

Il était l'enfant d'une femme israélite. Quand il fut âgé de trois mois, sa mère, pour le soustraire au glaive sanguinaire des émissaires du Pharaon, l'avait conduit sur les bords du Nil, et, comptant sur la bonté divine pour le sauver, elle l'avait déposé dans une corbeille, au bord du fleuve. Là vint peu après la fille du Pharaon, et celle-ci, émue de pitié pour le pauvre enfant, le prit et l'adopta; elle le fit élever soigneusement. Elle-même l'avait nommé Moïse, ce qui signifie "sauvé des eaux"

C'est à la cour du roi que Moïse grandit. Il apprit quelle était sa race, et il eut bien des fois l'occasion de voir combien son peuple était persécuté. Tant de cruautés le révoltaient.

Il avait quarante ans quand il lui arriva de tuer un Egyptien qui maltraitait un Israélite. Pour se dérober à la colère du Pharaon, Moïse s'enfuit, et vint habiter dans le pays appelé le désert de Madian. Là il demeura un assez long temps, occupé à faire paître les troupeaux de Jéthro, qui l'avait recueilli.