17: Israël opprimé en Egypte

La protection dont avait joui la famille de Jacob ne dura pas toujours.

De nouvelles dynasties de rois avaient occupé le trône des pharaons.

Peu à peu les Hébreux, dont le nombre chaque jour s'accroissait, furent considérés comme des étrangers dangereux au pays où ils s'étaient multipliés.

Les rois égyptiens leur imposèrent de dures volontés, et en particulier contraignaient les Israélites à travailler aux immenses constructions que les monarques faisaient élever sur leurs territoires.

Puis l'idée vint à l'un des pharaons d'arriver graduellement, non point seulement à asservir le peuple issu d'Abraham, mais même à l'exterminer; aussi commanda-t-il de faire impitoyablement périr tous les enfants mâles qui naîtraient chez les Hébreux. Dieu gardait son peuple, les desseins du Pharaon n'atteignirent point leur fin; le salut de ce peuple se préparait par l'un même de ceux que la cruauté du tyran aurait voulu faire périr.