10: Isaac, Le Sacrifice D'Abraham

Dieu éprouve ses serviteurs, afin de rendre leur foi plus méritoire. Abraham avait eu Isaac comme enfant, et il le chérissait tendrement.

Or, un jour, le Seigneur parla à Abraham et lui donna un ordre qui semblait, au premier abord, bien singulier et bien cruel: aller sur une montagne désignée par Dieu, conduire là son enfant, et l'offrir comme victime en sacrifice sanglant. Abraham, n'écoutant que sa foi, exécuta sans murmurer la volonté divine.

Il partit, emmenant Isaac; ils portaient, comme s'il s'agissait d'un sacrifice ordinaire, un glaive pour égorger la victime, du bois et des charbons ardents pour consumer les chairs immolées. L'enfant ne se doutait pas de quelle oblation son père était préocupé: "Où donc, disait-il est la victime de l'holocauste ?" La réponse d'Abraham fut seulement celle-ci: "Dieu y pourvoira, mon enfant. " Lorsque tous deux furent arrivés au lieu marqué, Abraham dressa le bûcher, et y plaça son unique enfant. Il levait le glaive pour frapper Issac, quand un ange l'arrêta. Dieu voulait seulement éprouver combien grande était la foi du patriarche: " Je sais, dit l'ange, que tu crains Dieu, car tu n'as pas refusé ton fils unique." Abraham offrit alors un bélier en holocauste au Seigneur.

Combien admirable est la foi d'Abraham! Elle fut récompensée par de nouvelles promesses faites par Dieu à son serviteur, pour cet enfant qu'il avait si généreusement offert, et pour le Messie qui descendait de lui.

Le sacrifice d'Abraham était la figure du sacrifice divin du Calvaire, où Jésus-Christ, l'héritier des promesses sacrées, devait être immolé pour le salut du monde.