Exhortation de Jean Paul II

 

 

"Il n'y a pas de paix sans justice, il n'y a pas de justice sans pardon!

Voilà ce que je veux annoncer dans ce message aux croyants et au non-croyants, aux hommes et aux femmes de bonne volonté, qui ont à coeur le bien de la famille et son avenir.

Il n'y a pas de paix sans justice, il n'y a pas de justice sans pardon!

Voilà ce que je veux rappeler à ceux qui ont entre leurs mains le sort des communautés humaines, afin qu'ils se laissent toujours guider, dans les choix graves et difficiles qu'ils doivent faire, par la lumière du bien véritable de l'homme, dans la perspective du bien commun.

Je ne me lasserai pas de répéter cet avertissement à ceux qui, pour un motif ou un autre, nourrissent en eux la haine, des désirs de vengeance, des instincts destructeurs.

Il n'y a pas de paix sans justice, il n'y a pas de justice sans pardon!

En cette journée de la paix, que s'élève du coeur de tout croyant une prière plus intense pour toutes les victimes du terrorisme, pour leurs familles tragiquement frappées, et pour tous les peuples qui continuent à être meurtris et bouleversés par le terrorisme et la guerre!

Que ne soient pas exclus du rayon de lumière de notre prière ceux là mêmes qui offensent gravement Dieu et l'homme par ces actes impitoyables : qu'il leur soit accordé de rentrer en eux mêmes et de se rendre compte du mal qu'ils accomplissent; qu'ils soient ainsi poussés à renoncer à toute volonté de violence et à demander pardon!

En ces temps tumultueux, que la famille humaine puisse trouver la paix véritable et durable, cette paix qui peut naître seulement de la rencontre entre la justice et la miséricorde!"